Le montage d’un VTT de A à Z

Riton, de Yoda Bikes Metz, illustre membre de la confrérie des maîtres monteurs, nous a invités pour assister en direct au montage, étape par étape, de son dernier VTT, un rare Nicolaï. Explications et conseils à l’appui. Un privilège que nous partageons avec vous.

vtt en montage

La photo ci-dessus représente un VTT avant montage : environ 230 pièces. Il faut compter pour un professionnel comme Riton une dizaine d’heures de travail.

LES ROUES
Niveau Expert – Temps de montage : 2h30

Le choix de Riton
«Assez peu connues, les jantes NoTubes Crest sont parfaites pour l’enduro car elles sont assez larges (22 mm en interne), rigides et solides, tout en étant très légères. Les rayons sont des DT Swiss 2-1 de 5-2 mm – le meilleur compromis rigidité/solidité/poids à mon avis – les écrous en alu sont des DT Swiss Prolock. La finition et la fiabilité du made in Germany avec des moyeux Accros dotés d’un corps de roue libre à 5 cliquets et des roulements inusables. L’ensemble pèse 1 410 g.»

Les conseils de Riton
«Je reste fidèle au classique rayonnage par trois, parce que je privilégie la fiabilité et la stabilité de la roue dans le temps. Pour le look, j’ai opté pour des jantes blanches, mais si votre priorité est le gain de poids absolu, choisissez plutôt les versions anodisées noires qui sont un peu plus légères (pas de couche de peinture).»

L’astuce de Riton
«Avec l’arrivée des axes avant en 9, 15 ou 20 mm, je conseille de choisir un moyeu avant dont on peut transformer l’axe avant (Hope Pro 2, Reverse…). Cela vous évitera des frais supplémentaires au cas où vous changeriez de fourche dont le diamètre de l’axe serait différent.»

LE KIT TUBELESS
Niveau Expert – Temps de montage : 1h15

Le choix de Riton
«Depuis longtemps, je suis un adepte du pneu Tubeless qui permet de gagner en confort et en rendement, tout en limitant sérieusement les risques de crevaison. Comme je trouve les jantes Tubeless souvent un peu lourdes, je préfère monter un kit Tubeless. Revers de la médaille, les kits Tubeless réclament un montagne très soigné pour éviter tout risque de perte de pression dans le temps. Je préfère les fonds de jantes qui se scotchent au fond de celles-ci que certains kits qui se montent sans collage.»

Les conseils de Riton
«Toujours pour assurer une parfaite étanchéité, il est important de bien dégraisser le fond de la jante et de plaquer le scotch avec un chiffon.»

L’astuce de Riton
«Je mets un peu de silicone en spray sur la valve, ainsi elle se place mieux sur le fond de la jante et assure une meilleure étanchéité.»

Retrouvez l’intégralité du montage d’un VTT pièce par pièce dans le n°248 de VTT Magazine en vente sur www.hommell-magazines.com.