Les pédales automatiques de XC et de rando

pedale-vtt-automatiqueQuand on parle de rendement et d’efficacité au pédalage, la pédale automatique est devenue un accessoire incontournable. Tour d’horizon et comparatif de neuf modèles de XC avec BBB ForceMount, Crankbrothers Egg Beater 2, Exustar E-PM215, Look S-Track, Mavic Crossride SL, Ritchey Pro V5, Shimano XT M780, Time XC6 et XLC PD-S04.
Texte et photos : Stéphane Kiefer

C’est en 1984 qu’est apparue la toute première pédale automatique. C’était une Look et c’est Bernard Hinault, qui le premier, a inauguré les pédales automatiques sur une compétition de vélo de route. Depuis, la pédale automatique est devenue un accessoire indispensable pour tous les pratiquants à la recherche d’efficacité au pédalage et de rendement. Avec des pédales automatiques, le pied est directement lié à la pédale, via une cale placée sous la chaussure. La chaussure n’est pas n’importe quelle chaussure puisqu’il faut que la semelle externe soit dotée d’un emplacement pour la fixation de la cale. La chaussure et la pédale ne font plus qu’un, du coup la transmission de l’énergie se fait intégralement, sans perte, aussi bien lors de la poussée que lors de la remontée de la jambe. De plus, toutes les pédales automatiques sont pourvues d’un mécanisme qui permet de sortir facilement le pied, aussi bien au moment de l’arrêt, en tournant le talon vers l’extérieur, que lors d’une chute.

Sur de nombreux modèles, il est possible d’ajuster la tension du ressort du mécanisme, afin de régler la souplesse d’enclenchement et de déclenchement en fonction de son poids, de sa pratique, de son niveau et de ses goûts. Le pied étant parfaitement lié à la pédale, il est important de bien positionner la cale sous la chaussure de manière à éviter des traumatismes au niveau des articulations. De plus, pour limiter les risques de traumatismes, la grande majorité des pédales offrent une certaine liberté angulaire, c’est-à-dire que le pied peut légèrement bouger, sans que la pédale ne se déclipse.Et certains constructeurs, comme Mavic, Time et Look, proposent en plus une liberté latérale, de quelques millimètres.

Les pédales automatiques, c’est quoi ? […]

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le n°287 en vente en ligne sur hommell-magazines.com.

Match XC Compétition: tous en puissance

match-xcEn choisissant trois représentants de marques renommées comme Cube, Orbea et Trek dans une gamme de prix “raisonnables”, nous avons voulu savoir si les prédispositions à la compétition de ces vélos étaient réelles et si le consommateur faisait une vraie affaire. Que peut-on attendre de VTT dans ce niveau de gamme ? Pour le savoir, suivez-nous sur les parcours magiques du Morvan.
Texte et photos : Philippe Palleron

Cube Reaction GTC SL 29 – 2 199 €
Chez la marque allemande, le Reaction était l’un des best-sellers de l’an dernier. Pour le placer encore plus haut dans le tableau de l’excellence, Cube a optimisé la rigidité de son cadre tout en apportant plus de confort et en augmentant le rendement grâce à une géométrie encore plus aboutie. On se retrouve donc, pour 2015, avec une tige de selle au diamètre de 27,2 mm qui génère une certaine souplesse verticale et des bases coudées jointes à des haubans très plats censés mieux filtrer les micro-chocs remontant de la roue arrière. Le triangle avant est plus sloping pour viser plus de maniabilité. À l’arrière, les bases sont plus courtes (435 au lieu de 440 mm en 2014) pour favoriser les relances et donc le rendement. Cube a aussi beaucoup travaillé sur la rigidité en optant pour un axe arrière de 12 mm et une fixation PostMount du frein placée sur les bases, à l’intérieur du triangle arrière. Au regard du prix, l’équipement n’est pas en reste et l’est même bien moins que le Trek ou l’Orbea avec un groupe complet en Shimano XT pour la transmission et le freinage, et des roues Fulcrum équivalentes aux roues de 2015 Fulcrum Red HT annoncées à 1 750 g. On comprend mieux pourquoi le vélo est si léger surtout dans cette grande taille de 19’’. Malheureusement pas encore disponible pour notre vélo d’essai, la fourche Fox se verra dotée, lors de la commercialisation en magasin, d’une peinture verte assortie au cadre et de stickers de couleur orange marqués Factory bien que le niveau de gamme soit en Evolution.

Orbea Alma M50 – 2 457 €
[…]

 Retrouvez l’intégralité du comparatif dans le n°287 en vente en ligne sur hommell-magazines.com.

La Thuile : un petit coin de paradis

vtt_thuile_italieSitué au nord-ouest de la vallée d’Aoste, le petit village italien de La Thuile est un point de départ incontournable pour tous les vététistes qui souhaitent randonner au calme, le Mont-Blanc en toile de fond. Là, à seulement quelques kilomètres de la frontière française, entre forêt de conifères, glaciers et cascades, une multitude de sentiers techniques vous attendent. Un véritable coup de coeur que nous souhaitions absolument faire partager à tous les lecteurs de VTT magazine.
Texte : Chris Caprin – Photos : Chris Caprin et DR

Plusieurs fois déjà, j’avais eu l’occasion de traverser le village de La Thuile, situé seulement à une dizaine de kilomètres de la sortie italienne du tunnel du Mont-Blanc. Sans avoir réellement l’occasion de m’arrêter, profitant juste du col du Petit-Saint-Bernard pour rallier au plus vite Val d’Isère où se déroulait soit un championnat de France, soit une coupe du monde, j’avais trouvé l’endroit agréable et je m’étais promis de venir y rouler un jour… Et finalement, cet hiver, à la lecture du calendrier des compétitions, j’ai eu la bonne surprise de constater qu’une manche des Enduro World Series allait se dérouler dans cette sympathique petite station de ski. L’occasion rêvée de faire d’une pierre deux coups !

C’est donc ici, au calme, loin des vagues de touristes qui déferlent sur Chamonix, mais pourtant presque tout aussi proche du Mont-Blanc, que nous avons choisi de nous arrêter. Et après avoir vu les meilleurs enduristes du monde en action tout au long du week-end, dès le lundi, nous avons légèrement ralenti le tempo pour profiter au maximum des sentiers et des paysages du coin. Ça tombe bien, en ce 14 juillet, le beau temps était revenu…

Sur la trace des mineurs

Sur le versant est de La Thuile, celui qui monte vers le col de Sante Carlo et qui ne possède pas de remontées mécaniques, on trouve d’anciennes mines de charbon et d’argent qui ont été exploitées entre 1920 et 1966. C’est d’abord par là-bas que nous avons décidé d’aller traîner nos roues. En sortant du village, après avoir emprunté la longue piste roulante (un tiers bitume, deux tiers terre) qui monte pendant une bonne heure, on atteint le haut du plateau et la limite des neiges éternelles. De là, un parcours nommé “La Minière” à profil 100 % descendant, entre passages en crête et épingles en sous-bois, vous ramène vers le haut de la station, par le hameau de Buic. Comptez à peu près un gros quart d’heure de descente en roulant bien et le double en prenant son temps.

Le long des sentiers, on peut encore voir les vestiges des rails empruntés par les wagonnets, les accès aux tunnels, ainsi que les ruines de vieux refuges. On imagine facilement les conditions de travail extrêmement éprouvantes que pouvaient avoir les ouvriers italiens au milieu du vingtième siècle… « J’ai grandi à La Thuile et même si je n’ai pas connu l’époque de l’exploitation, on m’en a beaucoup parlé, raconte Claudio, le patron de l’hôtel Les Granges, notre hôte pour l’occasion. Je me souviens que dans ma famille, on l’évoquait comme une souffrance et que les conditions de travail étaient impitoyables. Ceux qui bossaient là-dedans ne faisaient pas de vieux os et dépassaient rarement les cinquante ans… Les vestiges de ces mines sont là pour témoigner d’une époque où l’on se tuait au travail. » […]

  Retrouvez l’intégralité de l’article et les infos utiles dans le n°287 en vente en ligne sur hommell-magazines.com.

VTT mag n°287

VTT_MAG_287A la une de VTT Mag n°287 (novembre 2014)

Dossier : Comparatif sur les pédales de XC et Rando
> Quand on parle de rendement et d’efficacité au pédalage, la pédale automatique est devenue un accessoire incontournable. Tour d’horizon et comparatif de neuf modèles de XC/rando.

Le sommaire complet :
– VTT à La Thuile
– Essai : Roues Syncros TR 1.5 27,5’’
– Interview : Loris Vergier
– Essai : Polygon Collosus T8
– Match : XC compétition Cube/Orbea/Trek
– Essai : Freins Formula CR3
– Comparatif : Les freins à quatre pistons, XC polyvalent/enduro
– Saga : Specialized fête ses 40 ans
– Dossier : les pédales de XC et rando
– Découverte : L’Isère
– Compte-rendu: La Roc’h des monts d’Arrée ; La Transvolcanique
– Club: Vélo Club VTT Mont d’Or
– Compétition : Enduro Series
– Conseils: Les garanties : que couvrent-elles vraiment ?
– Santé: Comment éviter la déprime automnale ?