Personnaliser son VTT: un vélo à son image

vtt-personnalisationOn a tous envie, un moment ou à un autre, d’avoir un vélo qui nous ressemble ou en tout cas, un vélo différent de celui des autres. Cette volonté de différence n’est pas uniquement dictée par le souci de la performance mais passe parfois par une démarche plus compulsive dans la recherche d’une nouvelle esthétique pour le cadre mais aussi pour son équipement. Que motive un choix de montage à la carte ? Comment apporter un look personnalisé à son VTT ? On vous donne des éléments de réponse qui vous donneront sûrement l’inspiration.
Texte : Philippe Palleron – Photos : Philippe Palleron, YodaBikes et marques

La personnalisation, pourquoi ?
Pour avoir discuté avec de nombreux pratiquants, détaillants et commerciaux de marques, nous pouvons confirmer le fait que nous, clients des magasins ou acheteurs sur le net, apportons une grande importance à l’esthétique. C’est le cas pour quasiment toutes les choses que l’on peut acquérir, surtout lorsqu’il s’agit de loisir. Le regard que nous avons sur les VTT ou les composants que nous découvrons déclenche une critique subjective. Est-ce que le vélo que je découvre pourrait être le vélo de mes rêves et comment avoir le vélo qui s’en rapprocherait le plus ? Après avoir bien cerné sa discipline et avec les conseils du détaillant, le futur acquéreur se fera son propre avis sur le vélo mais se dirigera plus naturellement vers la marque ou le modèle qui lui plaira en fonction du design, de la qualité des décos, des finitions, des couleurs… Ce pourra être un achat coup de coeur comme une acquisition plus réfléchie mais il n’en demeure pas moins que « les goûts et les couleurs » conditionnent l’envie d’acheter, la question du prix et de la possibilité d’acheter le vélo ou le composant de ses rêves interviendront ensuite. Dans tous les cas, vouloir personnaliser son vélo n’a rien de péjoratif et avoir un vélo qui nous correspond est légitime. La personnalisation d’un vélo vient du désir de ne pas avoir le vélo de Monsieur Tout-le-Monde, de se démarquer de la masse, de se lasser moins vite de sa monture…

La personnalisation, pour qui ?
Que l’on soit déjà possesseur d’un vélo ou en recherche d’un nouveau, le vrai passionné cherchera toujours à un moment ou à un autre à apporter “sa touche personnelle” en choisissant des composants qu’il affectionne ou en s’inspirant des conseils du détaillant. La personnalisation n’est donc pas limitée à une catégorie de pratiquants et se retrouve dans les attentes d’une majorité d’entre nous. L’envie de personnalisation n’est pas non plus limitée à une seule discipline VTT, mais se manifeste aussi bien chez un crosseur occasionnel, qu’un compétiteur, qu’un descendeur ou qu’un randonneur sportif. Cependant, tous les passionnés auront une vision différente quant au niveau de personnalisation soit en fonction de leurs goûts soit en fonction de leurs capacités financières. Pour exemple, un jeune pratiquant procédera par étapes pour changer quelques composants sur son vélo (gaines de couleur, grips avec colliers assortis aux pièces anodisées, stickers de roues…) tandis qu’un vététiste plus âgé misera sur une peinture de cadre personnalisée réalisée par un professionnel indépendant ou directement via les marques (Trek Project One…) et, pour ceux qui disposent d’un bon budget, de choisir le montage à la carte. […]

 Retrouvez l’intégralité de l’article dans le n°308 en vente en ligne sur hommell-magazines.com.

Chaussures ION pour VTT

ION-chaussures-vttLa marque ION se lance dans la chaussure et c’est pour les disciplines enduro et DH que se destinent les Rascal qui disposent d’inserts pour pédales automatiques et la Vane_AMP pour pédales plates. Ses chaussures offriraient un maximum de résistance aux impacts et un confort permanent tout en assurant une très grande adhérence au sol comme sur la pédale. Elles sont disponibles en plusieurs coloris (kaki/bleu, noir/rouge pour le Vane et noir ou bleu pour les Rascal).

Montre GPS ONmove220

montre-GPS-ONmove220La nouvelle montre GPS ONmove220 de Géonaute est très complète. Adaptée à un cardio Bluetooth, elle offre des fonctions d’entraînement (fractionné, zones cible vitesse ou allure…) en plus des données classiques (vitesses, distance, dénivelé, calories…). Compatible avec l’application Décathlon Coach disponible sur Android et Apple Store, elle est proposée en 4 coloris au prix de 89,90 €.

Série limitée Specialized

specialized-tenue-vttSpecialized propose une série spéciale Crankworx Jaw Collection dont le graphisme est juste magnifique. Outre un kit cadre Enduro S-Works, disponible en 29/6fattie ou 650b, cette collection diffusée en quantités ultra limitées propose un superbe maillot Enduro Comp (69,90 €) et un très réussi casque Ambush (159,90 €). Ces produits sont en vente dans les shops Specialized sélectionnés.

Cap Vert: enduro trip sur l’île au vent

cap-vert-vttAprès une première reconnaissance il y a quelques années, nous avons reposé nos roues au Cap-Vert pour un trip en circuit itinérant à travers les plus beaux spots de Santo Antao, la plus authentique des dix îles que compte cet archipel situé au large du Sénégal. Dépourvue d’aéroport et donc uniquement atteignable que par bateau, cette “île au vent” est une destination encore aujourd’hui confidentielle où les seuls touristes sont quelques marcheurs accompagnés de guides locaux. Ce qui ne l’empêche pas d’être un paradis pour vététistes comme vous allez le découvrir dans VTT Magazine.
Texte et photos : Guy Lugrin

Mi-mars, nous faisons route vers le Cap-Vert, réputé pour sa musique envoûtante, ses plages, l’hospitalité de ses habitants et ses températures attractives pour la saison. Formé de dix îles dont neuf habitées, Cabo Verde (en portugais) est l’endroit rêvé pour les amateurs de nature sauvage. Si comme le veut la légende, Dieu, en créant le monde, aurait lancé sa dernière poignée de terre dans l’Atlantique donnant ainsi naissance à cet archipel au large des côtes du Sénégal, le Cap-Vert s’est construit par une succession d’épisodes volcaniques.

Bien que le chapelet d’îles se caractérise pour la plupart par un environnement aride et désertique – rappelons qu’un volcan est toujours en activité sur l’île de Fogo – nous avons choisi de poser nos crampons sur la plus montagneuse et “verte” d’entre elles : Santo Antao. Et pour mériter celle située le plus au nord de l’archipel, nous faisons escale à Lisbonne au Portugal, avant d’atterrir sur l’île voisine de Sao Vicente (Santo Antao n’ayant pas d’aéroport), dans la ville de Mindelo, tout aussi bien connue pour son carnaval (que nous avons pu tester en 2010) que pour avoir été le berceau de la musique cap-verdienne et ainsi de la célèbre chanteuse Cesaria Evora.

Son port, ses maisons de type colonial font de la principale ville de Sao Vicente une terre des plus accueillantes. C’est d’ailleurs sur sa belle plage en compagnie de quelques Super Bock et rhums locaux que nous avons décidé de patienter pour embarquer le lendemain vers Santo Antao. Les 50 minutes de traversée avec 25 degrés Celsius au baromètre, rendent l’escapade des plus agréables. Et c’est fraîchement débarqués au port de Porto Novo, que nous attendons notre pick-up Toyota flambant neuf autour d’un café au bar de la buvette. Dernière pause avant de se rendre sur les hauteurs de l’île, au plateau de Lagoa situé à 1 200 mètres d’altitude.

Là-haut, nous attend un superbe trail plein nord creusé dans la roche à flanc de falaise avec quelques superbes passages. Malgré tout, le terrain reste fuyant et il vaut mieux garder de la réserve pour le reste de la semaine ! Car si nous sommes bien entendu venus pour rouler, ce trip a cela de différent que nous sommes aussi venus pour découvrir et partager. Ce n’est donc pas un hasard si, pour le déjeuner, nous avons décidé de nous rendre à Ribeira Grande dont les maisons colorées et les rues pavées, participent au charme de notre dégustation de saumon et de grogue, le breuvage emblématique du Cap-Vert, à base de rhum. Une fois les agapes terminées, nous reprenons, à bord du pick-up, le chemin des hauteurs par la célèbre route de la corde entièrement faite de pavés, comme 80 % des routes de l’île. […]

  Retrouvez l’intégralité de l’article dans le n°308 en vente en ligne sur hommell-magazines.com.

VTT mag n°308: Eurobike 2016

vtt-mag-308Eurobike: les nouveautés 2017, VTT, accessoires, concept-bikes
Dans le plus grand salon vélo du monde, il devient de plus en plus difficile d’être surpris, de s’interroger ou de s’extasier devant un produit. L’uniformisation et la réduction des budgets sont passées par là, excepté dans l’univers du VTTAE, particulièrement prolifique. Comme je n’avais pas envie de vous présenter un catalogue photos de toutes les marques, car sans véritable intérêt si ce n’est pour vous parler d’un changement de taille de pneus, de coloris ou de longueur de tube supérieur, voici ma sélection des quelques rares produits qui ont réussi à attirer mon regard et mon esprit, que ce soit pour leur originalité, leur beauté ou leur innovation.
Stéphane Kiefer

Le sommaire complet de VTT Mag n°308 :
– À la une : Trip enduro au Cap-Vert
– Eurobike : nouveautés 2017 (VTT, accessories, concept-bikes)
– Essai XC polyvalent: MSC Blast Carbon 27,5 RRS
– Interview: Gilles Lapierre
– Face-à-Face: Rocky Mountain Pipeline 770 MSL ; Santa Cruz Hightower C S
– Rencontre: Avec Nadia, la patrouilleuse de Val-d’Isère
– Conseils: Comment personnaliser son VTT ?
– Comparatif: Les nouvelles tiges de selle téléscopiques
– Conseils : Trio pratique, comment gérer ses problèmes de frein ?
– Entraînement: Un mois pour performer au Roc d’Azur
– Découverte : La Haute-Loire